Les données scientifiques sont de plus en plus nombreuses à indiquer qu’entre la naissance et l’âge de neuf ans, il existe ce qu’on appelle communément une «fenêtre d’opportunité» propice au développement de la sensibilité musicale chez les enfants. Pendant cette période, les structures et les mécanismes cérébraux associés à la compréhension et au traitement de la musique sont dans leur phase de développement primaire, rendant ainsi les cours de musique pour les enfants pertinents dès le plus jeune âge.

Quel type de cours de musique à quel âge?

Premièrement, proposer aux tout jeunes enfants une sensibilisation à la musique, par le biais de séances d’éveil musical, est une excellente façon de créer une véritable relation entre l’enfant et la musique, et de leur donner envie de, par la suite, des cours de musique plus formels. Il s’agit ici plutôt de guider et accompagner les enfants, qui apprennent la musique de la même façon qu’ils apprennent à parler. Qu’ils chantent sur une chanson, jouent avec une percussion ou dansent et sautent tout autour de la pièce sur un air de musique, la plupart des enfants semblent bien profiter de la participation à des activités musicales. Les jeux sont la voie royale et magique de cet apprentissage.

Ainsi les très jeunes enfants seront exposés à différents instruments de musique non pas pour en acquérir la maîtrise, mais pour se familiariser avec les sons de chaque instrument, ainsi qu’avec leur manipulation. Ce type de séance peut être démarré dans les cinq premières années, et idéalement très tôt après la naissance.

Dès l’âge de trois ans, vous pouvez diriger votre enfant vers des cours de musique plus formels. Là encore, le but n’est pas tant d’apprendre à jouer d’un instrument que de développer son sens du rythme, sa capacité à identifier une mélodie, à se familiariser avec le chant ou à différents types d’instruments.

Lorsque votre enfant atteint l’âge de cinq ans, il aura acquis la plupart des bases nécessaires pour participer à un cours de musique. L’objectif des cours de musique à cet âge est d’acquérir une compréhension plus approfondie de la musique, et de s’initier à la pratique d’un instrument. Le piano et le violon sont les deux instruments les plus communément choisis à cet âge, mais rien n’empêche votre enfant de suivre ses envies si celles-ci le dirigent vers des leçons de flûte, de guitare ou de ukulele.

À 10 ans, votre enfant aura à son actif une grande variété de compétences associée à l’instrument de son choix. Il aura aussi la force physique nécessaire pour s’essayer à un instrument plus imposant, comme le tuba, le trombone, la batterie ou encore un instrument à cordes plus imposant comme le violoncelle ou la contrebasse. À cet âge, l’objectif des cours de musique va se diriger tout doucement vers l’amélioration des compétences et des aptitudes techniques, et inclura des séances de solfège et souvent de jeu en groupe.

En résumé, initier votre enfant à la musique dès son plus jeune âge oui, mais pas de n’importe quelle façon. Démarré avec des activités informelles et ludiques, suivies par des cours de musique plus classique, qui permettront une transition progressive vers des leçons véritablement dédiées à l’apprentissage et à la maîtrise d’un instrument spécifique, le parcours musical de votre enfant se fera naturellement et en douceur. Mais avant tout, c’est votre enfant qui doit montrer un réel intérêt pour la musique et son apprentissage. À vous de l’accompagner dès le départ pour que la musique fasse partie intégrante de sa vie.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]